Vivre maintenant

Publié le par René le Senior

 

Pablo Neruda - Vous connaissez, j'en suis sur, ou vous  avez entendu parler de lui .

Qui est-il ? Pablo Neruda, nom de plume de Ricardo Eliécer Neftalí Reyes-Basoalto, est un poète, écrivain, diplomate, homme politique et penseur chilien, né le 12 juillet 1904 à Parral, mort le 23 septembre 1973 à Santiago du Chili.

Par contre je ne connaissais pas ce poëme qui a retenu toute mon attention.
Je l'ai lu et relu avec une certaine émotion sur la condition humaine et sur ce que nous sommes, chacun dans notre vie d'être humain.

 

 

Biographie de Pablo Neruda

Pablo Neruda, Neftali Ricardo Reyes de son vrai nom, est né dans une famille modeste, d'un père conducteur de trains et d'une mère institutrice qui meurt un mois après sa naissance. Après une enfance imprégnée de nature, il commence à écrire dès son adolescence et publie son premier recueil de poésie, "Crépusculaire", en 1923.

Pablo Neruda entre dans les services diplomatiques et devient consul du Chili dans plusieurs villes d'Asie et d'Amérique latine. En poste en Espagne en 1935, il se lie d'amitié avec Federico Garcia Lorca. Après le putsch de Franco et l'assassinat de son ami, il se fait l'avocat de la République espagnole, ce qui provoque sa révocation.

En parallèle à la poésie, Pablo Neruda mène une vie politique et devient sénateur communiste des provinces du nord du Chili en 1945. Son opposition au président Gonzalez Videla qui fait interdire le Parti communiste l'oblige à s'exiler dans différents pays d'Europe, en Inde et au Mexique. C'est là qu'il publie, en 1950, son oeuvre poétique majeure "Le Chant général" où il exalte les luttes des peuples d'Amérique latine.

Pablo Neruda retourne au Chili en 1952. En 1969, il renonce à être candidat à l'élection présidentielle pour le Parti communiste qui l'avait désigné et apporte son soutien à Salvador Allende. Après son élection, ce dernier nomme le poète ambassadeur du Chili en France. En 1971, Pablo Neruda reçoit le Prix Nobel de Littérature. Il meurt en 1973, peu après le putsch du général Pinochet.

Pablo Neruda est l'un des plus célèbres poètes d'Amérique latine et a eu une influence considérable sur la littérature de langue espagnole. Sa poésie, lyrique, sensuelle et engagée, chante la liberté et la fraternité d'une humanité en harmonie avec la nature.

Quelques oeuvres de Pablo Neruda :

  • Crépusculaire (1923),
  • Vingt Poèmes d'amour et une Chanson désespérée (1924),
  • Résidence sur la terre (1933-1935),
  • L'Espagne au Coeur (1937),
  • Le Chant général (1950),
  • Tout l'amour (1953),
  • Odes élémentaires (1954),
  • Vaguedivague (1958)
  • La Centaine d'Amour (1959),
  • Mémorial de l'île Noire (1964).

Source : https://www.toupie.org/Biographies/Neruda.htm 

Présentation de Pierre Tourev créateur du site ci-dessus  -"La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes; parce que, pour elle se soumettre, ce serait cesser d'exister." Henri Poincaré - 1854-1912 - Fêtes du 75e anniversaire de l'ULB, 21 novembre 1909 - Pierre Tourev

 

La citation du mois
(Historique)
"Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons,
il faut avant toute chose
être soi-même un mouton."

Albert Einstein

 

Avec mon modeste article sur Pablo Neruda, je vous souhaite de bonnes vacances.

 

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
je découvre ce poème, et je suis entièrement d'accord, profitons de la vie tant qu'elle est la! bisous René. cathy
Répondre
R
Merci Cathy et en accord avec toi. Bonnes vacances . Bises
J
Oui je connaissais ce poème de Neruda et je trouve que toi et les tiens avez fait exactement ce que le poète dis de faire pour vivre pleinement. Par vos voyages vous avez approché , connu et partagé et je trouve cela magnifique.
Bonnes vacances Bises
Répondre
R
C'est bien pour ça que je l'ai édité. Merci Jacqueline et bonnes vacances. Bises
M
Il est très bien ton article sur ce grand poète/écrivain. Bien sûr que je le connais même si je ne l'ai pas lu mais j'ai beaucoup apprécié ce poème. Je vais d'ailleurs le publier sur mon Facebook sans oublier de te citer, bien sûr. Merci René. Bonnes vacances et bon week-end !! Bises à bientôt mais......mais...........n'oublie pas de rester prudent !
Répondre
R
Merci Maïté pour tes mots. Idem° pour les vacances. A bientôt ! Bises