Cathédrale de Strasbourg

Publié le par René le Senior

Aujourd'hui encore je ne puis résister à partager ce que j'ai découvert sur la "toile". Alors ! partons à la découverte de ce monument historique qu'est la cathédrale de Strasbourg.

Beaucoup de légendes entourent ce monument incontournable du patrimoine alsacien : découvrez-là par vous-même à partir de ce documentaire de l'émission "Des Racines et des Ailes".
Il faut admirer cette vue époustouflante sur la ville depuis la plateforme sur le clocher, mais aussi cette prodigieuse architecture. 

"Prodige du gigantesque et du délicat" selon le mot de Victor Hugo, la cathédrale de Strasbourg (1015-1439) est un chef d’œuvre absolu de l’art gothique. La flèche, haute de 142 mètres, est d’une étonnante légèreté et fit de la cathédrale l’édifice le plus élevé de toute la chrétienté jusqu’au XIXème siècle.

Au début de l'hiver, les compagnons de la Fondation de l'Oeuvre Notre-Dame montent au sommet de la flèche de la cathédrale de Strasbourg pour une mission à haut risque.
 
Suivons ces fabuleux techniciens tout en haut de la Cathédrale de Strasbourg, en cliquant sur le lien ci-dessous. Bonne visite ! Attention à la deuxième partie, c'est vertigineux !
 
              
 
 

 

 

Voulez-vous en savoir davantage sur ce monument  suivre le lien : https://www.cathedrale-strasbourg.fr/historique-de-la-cathedrale

                               

             

     Merci pour votre visite, à bientôt !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

philae 11/11/2019 18:31

merci pour les liens j’apprécie cordialement

René 12/11/2019 10:18

Merci pour le commentaire. Malheureusement je n'ai pas du temps devant moi pour éditer des articles. Cordialement

virjaja 11/11/2019 13:04

quel courage pour monter sr cet escalier si étroit et raide, mais quel splendeur cette flêche et cette vue! merci!!! bisous René. cathy

René 12/11/2019 10:20

Comme je viens d'écrire à philae, je n'ai toujours pas du temps devant moi pour éditer des articles. Bises cathy et merci pour ton commentaire.