U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)

Publié le par René le Senior

Pour ce nouvel épisode nous sommes toujours à Mandalay en Birmanie pour visiter les sites environnants.
Aujourd'hui nous poursuivons par = 
U BEIN quel est ce lieu ?  il s'agit d'un pont de teck situé sur le lac Taungthaman, à Amarapura, non loin de Mandalay. Il a été construit à partir de 1849 par le maire U Bein avec des colonnes de teck abandonnées lors du transfert de la capitale à Mandalay. Il traverse le lac sur 1,2 kilomètre pour aboutir près du Kyautawgyi Paya, ce qui en fait le plus long pont de teck du monde avec ses 1 060 piliers.

C'est un ouvrage particulièrement original que nous avons traversé. Au retour, à bord d 'une barque nous avons pu l'admirer devant un superbe coucher de soleil.

(Cliquez dans les photos pour les agrandir)

U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)

 

Mais je ne vais par terminer cet article sans vous présenter Pyin U Lwin ou Pyin Oo Lwin, jadis nommée Maymyo, qui est une ville de Birmanie située au Nord-Est de la Région de Mandalay.
C'était à l'origine un
village Shan d'une vingtaine de maisons sur la piste Mandalay - Lashio, entre Mandalay et Naugcho. À l'époque de la colonisation britannique, la ville était une destination de villégiature très prisée en raison de son climat.
En 1896, quelques années après l'occupation britannique de la Haute-Birmanie, un poste militaire y fut installé. Grâce à son climat agréable, celui-ci se transforma progressivement en station d'altitude et devint la capitale estivale de la Birmanie britannique : la bonne société coloniale y passait la saison chaude pour échapper à la chaleur et à l'humidité de la capitale.
Aujourd'hui encore, Pyin U Lwin en a conservé une ambiance qui la distingue des autres villes birmanes, en particulier les diligences et calèches qui assurent le moyen de transport en commun pour le déplacement des habitants.
Le jardin botanique particulièrement riche au niveau de la flore, a été réalisé par le colonel May en 1917, lors de l'occupation anglaise.

(Cliquez dans les photos pour les agrandir)

U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)

 

A une dizaine de kilomètres, une pagode éclatante domine sur sa colline, la campagne environnante.

U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)
U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)U BEIN & MAYMYO en BIRMANIE (5ème Partie/10)

 

Cette vidéo est un longue, mais elle retrace tellement bien la vie quotidienne des habitants de cette communauté SHAN. 

 

Ici se termine la cinquième partie du voyage.
D'autres "épisodes" vont suivre.

       Je vous dis à bientôt !

Publié dans Birmanie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article