CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES

Publié le par René le Sénior

 

UN JARDINIER HEUREUX

J'ai appris qu'un jardinier de Gardonne  (Dordogne) était un homme heureux et pleinement satisfait de sa récolte de citrouilles.
Je suis allé le voir, ma surprise a été à son comble...
Pour obtenir des légumes de cette taille, voici son travail.
-préparer un emplacement d'environ 200 m2 pour y planter une jeune pousse, dans lequel il faut y mettre du fumier, de la potasse et de l'eau.
-il faut prévoir autant d'emplacement que de plants.

Au fur et à mesure de la croissance, ne conserver qu'une tige sur laquelle il faut choisir 2 fleurs. Dès que le fruit grossit, il faut en conserver un seul, puis arroser tous les jours abondamment le pied et y ajouter si nécessaire encore du fumier et de la potasse.
Opérations à répéter pour chaque plant, ce qui demande du travail, de la patience et de la persévérance. Mais le résultat peut être à la hauteur des efforts.

Avec de la chance, voici ce que ce Monsieur à obtenu cette année. D'ailleurs TF 1 a diffusé un commentaire avec photos il y a quelques jours lors des informations de 13 h 00.

La plus grosse citrouille pèse 400 Kg, la 2ème 350 Kg, la 3ème 300 Kg. Quand aux autres, elles ne déméritent pas...

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir)

CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES
CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRESCUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES
CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRESCUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES
CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRESCUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRESCUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES

 

Nous voici en 2019, ce même jardinier à GARDONNE a exposé sa récolte autour de sa demeure. Toujours aussi spectaculaire !

CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES
CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES
CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES
CUCURBITACÉES EXTRAORDINAIRES

 

Mère Nature peut être généreuse, à condition de la respecter et la considérer comme une partenaire.

 

N'hésitez pas à partager mes articles sur vos réseaux sociaux et aussi à vous inscrire à la newsletter en cliquant sur les icônes figurants au bas de chaque article.

    Merci pour votre visite, à bientôt !

Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marine D 19/10/2017 08:46

C'est sympa, sur le fumier de cheval les courges poussent à merveille !

René le Sénior 19/10/2017 11:44

C'est ce qu'a fait ce jardinier, énormément de fumier, de la potasse et de l'eau, encore de l'eau et tous les jours de l'eau. Voilà le résultat, mais quelle détermination de sa part. A bientôt !