TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape - ( Bhaluswa-Barpak)

Publié le par René le Sénior

 

 

Deuxième Étape

Départ de BHALUSWA à 850 m 

Arrivée à BARPAK à 2 050 m
soit un dénivelé à la montée de 1 200 m. pour une durée prévue de 06 h 00.

Mercredi 30 Octobre 2013
Départ à 08 h 00. Le parcours est très physique avec une succession d’escaliers très raides puis des descentes, des traversées de vallées sur les antiques ponts suspendus dans de magnifiques paysages, et encore des montées. Mais comme les paysages sont sublimement beaux, la fatigue s'estompe pour céder la place à l'enthousiasme.
C'est la magie de la montagne qui s'opère automatiquement.
Nous traversons de nombreux petits hameaux et villages Népalais, principalement de l’ethnie des Gurungs.

Lien très intéressant sur cette Ethnie http://www.amis-de-laprak.com/nepal-gurung.htm

(Cliquez dans les photos pour les agrandir)
        

TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)

 

Les Porteurs ou Sherpas 

Des information très intéressantes sur les Sherpas dans le lien suivant:
http://www.zonehimalaya.net/Sherpa/sherpa.htm

Un aperçu de nos porteurs, lesquels portent les bagages de deux participants, et ou le matériel de cuisine et autres, pour réaliser les treks en autonomie, si nécessaire.

Le poids total pour chaque porteur doit être de 25 Kg maximum, ce qui est respecté par notre Agence.
Par contre, au niveau des chaussures, pas facile de les obliger à chausser des chaussures de Trek...
(ils les cachent dans leurs sacs par soucis d'économie, quand le terrain le permet...),eux préfèrent les tongs...
J'ai apporté des précisions complémentaires sur l'équipement du "Trekkeur" et mon organisation pour l'équipement personnel dans l'article précédent
http://voyagesdunsenior.over-blog.com/2017/09/trek-manaslu-kathmandu-bhaluswa.html

TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)

 

Les Pauses

Les pauses sont indispensables afin que tous les participants puissent réaliser une étape sans difficulté majeure. Tous n'ont pas les mêmes capacités physiques, surtout au départ d'un trek.
Néanmoins, au fur et à mesure de l'avancé du trek, tous les participants arrivent à un niveau relativement similaire, grâce à la "gestion" du guide. Ce dernier surveille le comportement de tous, afin que le trek se déroule dans de bonnes conditions psychologiques, ce qui est très important en haute montagne.

TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)

 

Arrivée au village de BARPAK

Après avoir traversées plusieurs villages Népalais, principalement de l’ethnie des Gurung, nous arrivons à Barpak à 15 h00, soit 07 H 00 de marche.
Pour cette journée, il a fallu s'économiser, en particulier sur les divers dénivelés qui se sont succédés.
Nous sommes récompensés par la beauté des lieux et des paysages.

TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)

 

Vie quotidienne à Barpak

Dans un premier temps, c'est avec soulagement que nous nous sommes installés dans un Lodge, dans une chambre pour deux personnes. Première préoccupation,une bonne toilette, mais chacun notre tour, avec de l'eau à température ambiante...
A l'issue, une promenade dans le village a été particulièrement bénéfique pour le moral, au regard des charges (entre 40 & 60 Kg) supportées par les femmes, notamment pour la "corvée" de bois de chauffage.
Ecole"communale" traditionnelle. 
Tressage d'une natte avec de la paille de riz.
Grand-mère trie ses haricots verts.
Cuisine pour chauffer et préparer les repas.
Nous avons pu avoir de nombreux contacts, et ce, jusqu'à la tombée de la nuit.

TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)
TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)TREK DU MANASLU-NEPAL-2ème Etape -  ( Bhaluswa-Barpak)

 

SOUVENIRS

Réflexion faite, je vais vous faire découvrir une vidéo personnelle que j'ai réalisée sur ce trek. Je vais la découper en séquences, pour la visionner à l'issue de 2 ou 3 étapes et ce, pour rendre les articles plus attractifs.

 

La Vidéo ci-dessous, présente le village de Barpak après le tremblement de terre du 25 avril 2015
Barpak a été gravement touché par un tremblement de terre survenu le 25 avril 2015 à 11h56. NST (06:11:26 UTC). Barpak comptait près de 1200 ménages et près de 15 000 habitants. Étant proche de l'épicentre et logé sur une colline escarpée, le village a été extrêmement touché. 
Avant le tremblement de terre, Barpak,  village du district de Gorkha , était largement connu parmi les praticiens de l'accès à l'énergie comme un brillant exemple d'électrification et de développement rural micro-hydroélectrique.
La reconstruction est très lente, par manque de crédits et d'aides internationales.

 

Rendez-vous pour les  étapes suivantes.

La prochaine : Barpak - Laprak

N"hésitez pas à partager mes articles sur vos réseaux sociaux et aussi à vous inscrire à la newsletter en cliquant sur les icônes figurants au bas de chaque article.

Merci pour votre visite et à bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marine D 04/10/2017 14:37

Malgré une vie difficile ils paraissent heureux, j'aurai aimé pouvoir le faire et découvrir ces paysages extraordinaires !

René le Sénior 04/10/2017 17:55

Oui! car ils n'ont pas trop le choix, néanmoins, grâce à leur spiritualité bouddhiste, ils vivent pleinement le moment présent. Puis, la cellule familiale est encore très forte et la communauté très soudée, ce qui leur permet de vivre dans des conditions acceptables, ce qui existait chez nous au siècle dernier...Bonne soirée Marine

virjaja 28/09/2017 09:05

elles travaillent en souriant ces femmes! impressionnante la passerelle!!!! bisous René. cathy

René le Sénior 28/09/2017 18:56

C'est un peuple ayant une autre constitution physique différente de nous, puis ils ont l'habitude de vivre en altitude. En effet, les passerelles j'ai aimé, c'est vraiment typique du pays.C'est une prouesse pour les réaliser avec des gros câbles d'acier et du grillage sur les cotés, puis des planches pour "déambuler". Bises Cathy

manou 28/09/2017 07:59

Tes photos sont toujours aussi magiques...et vivantes. J'aime ce que tu nous montres de la vie quotidienne des autochtones, comme l'organisation de ton voyage. Ce trek me paraît difficile quand même, débuter avec un dénivelé de 1200 mètres, quand même c'est pas donné à tout le monde surtout en altitude ! La vidéo est impressionnante car cette petite ville a été durement touchée...Merci pour ce partage toujours aussi intéressant. Une belle journée à toi

René le Sénior 28/09/2017 18:50

Merci Manou, difficile ! oui ! ces deux premières étapes c'était pour "tester" le niveau des participants, ensuite cela a été plus progressif jusqu'au pied du col. Mais tu verras quand on arrivera à l'étape du franchissement du col à un peu plus de 5 000 m. Une belle surprise pour tous les visiteurs. Bonne soirée