PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)

Publié le par René le Sénior

 

PASHUPATINATH-GOKARNA-SANKHU 
     (Vallée de Kathmandou-NÉPAL)

 

Pashupatinath est un haut lieu de spiritualité hindoue situé à 4 km à l’Est de Kathmandu au bord du fleuve "Bagmati".

Aujourd'hui 2 novembre 2011 : Départ à 07 h 30, à bord d'un bus local pour Pashupatinath où se dresse le temple hindou le plus important du Népal au bord des eaux sacrées de la Bagmati.
Ce temple de style pagode date de 1696, mais c’est un lieu de culte hindou et bouddhique depuis plus longtemps que cela. L’entrée est interdite aux non-hindous.

Le temple au toit doré abrite un gigantesque taureau de bronze doré, monture céleste de Shiva. Les fidèles viennent y adorer Shiva-Pashupati, « Seigneur protecteur des animaux et maître du troupeau », le rassembleur des âmes.

(Cliquez dans les photos pour les agrandir en mode diapos)

 

 

PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)

 

La rivière Bagmati et les ghâts
La Bagmati, bien qu’encombrée par les détritus et noire de pollution, est une rivière hautement sacrée et l’équivalent népalais de Bénarès en Inde, ou du Gange où d’ailleurs elle se jette.
Les funérailles se déroulent sur les ghâts. Le corps est enveloppé d’un linceul et déposé sur un bûcher qu’un membre de la famille allume avec une simplicité déconcertante.
A Pashupatinath la mort fait partie de la vie.
A noter la présence de nombreux "Sâdhus" (2 dernières photos).

Qui sont-ils ? 
Les sâdhus (ascètes), au nombre de 7 millions, suivent une voie de pénitence et de mortification pour atteindre l’illumination. Ils souhaitent modifier leur karma en rejetant l’attachement au monde, par des pratiques qui nous apparaissent pour nous occidentaux comme barbares. Voir la source :http://indianred.pagesperso-orange.fr/sadhus.htm

 

PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)

 

Crémations hindoues au temple de Pashupatinath 
Les crémations sont effectuées 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, au temple Pashupatinath à Katmandou, au Népal, sur les rives de la rivière Bagmati, qui s'écoule dans la sainte rivière Gange en Inde.

 

La colline au daims
Le site de Pashupatinath est dominé par une colline où se dressent de nombreux sanctuaires dédiés en particulier à Shiva. Le sentier principal longe un parc de daims, où Shiva aurait folâtré sous la forme d’un daim doré…
Il reste les daims et des multitudes de singes. Le site est agréable, calme et boisé par des arbres bicentenaires.

PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)

 

Visite du village de GOKARNA

3 novembre :Je poursuis mes visites journalières. Départ à 07 h 30 pour visiter le temple hindou Mahadev construit en 1582 à Gokarna sur les bords de la Bagmati.
J’ai assisté aux ablutions matinales de pèlerins, pendant que quelques hommes se faisaient raser le crâne pour offrir leurs cheveux au fleuve sacré.

À la fin du mois d'août ou au début du mois de septembre, les gens se rendent dans ce temple pour se baigner et faire des offrandes en l'honneur de leurs pères, vivants ou morts, une journée appelé Gokarna Aunsi. 

Offrande des cheveux à la rivière sacrée.

Temple Mahadev de Gokarna construit en 1582
 

PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)

 

Le village de Sankhu et ses maisons "Newar"

4 novembre : Balade à Sankhu, un ancien relais-étape des porteurs vers le Tibet. Sankhu est inchangé depuis des siècles, avec ses maisons paysannes aux encadrements de fenêtres sculptés et aux balcons en bois. Beaucoup ont très mail vieilli, d’autres sont carrément en ruines, ce qui donne un cachet poignant  au village, mais avec un tableau assez pittoresque. 
Source : http://alacroiseedeschemins.fr/2012/04/diaporama-larchitecture-des-newars-dans-la-vallee-de-katmandou/

Rassemblement d'une école publique sur la place du village.

 

PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)
PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)

 

Temple de "Vajrayogini" à proximité de Sankhu

Encore heureux qu’à flanc de colline s’élève le temple de Vajrayogini assez bien conservé. Très belle découverte au milieu d’un bois. C’est un temple hindou à 3 étages, avec une magnifique porte dorée supportant diverses divinités. J’ai eu la chance d’assister à une pûjâ familiale : séance de prières et d’offrandes adressées à la déesse Vajrayogini.
 

.
..
..
...

.

 

Monastère de Kopan
J’ai poursuivi ma randonnée pédestre dans les collines boisées pour rejoindre le village de Kopan où se dresse un majestueux monastère, fondé par le lama "Thubten Yeshe". A sa mort en 1984, on aurait cherché partout dans le monde sa réincarnation... que l'on aurait trouvé en la personne d'un jeune espagnol "Osel Torres" Information :https://fr.wikipedia.org/wiki/Tenzin_%C3%96sel_Rinpoch%C3%A9

Ce site, une bulle de sérénité, surplombe les champs en terrasse de la vallée, sur des kilomètres, et les quartiers aux alentours. 
Le monastère a été établi par les fondateurs de la FPMT, les lamas Thubten Yeshe et Zopa Rinpoché, qui ont acheté la propriété de l'astrologue de la cour du Népal en 1969. Il porte le nom de la colline sur laquelle il a été construit.
Kopan est surtout devenu célèbre pour enseigner le bouddhisme aux visiteurs étrangers occidentaux. Le premier de ce qui deviendra les cours annuels de quelques mois (novembre-décembre) de méditation s'est tenu en 1971. Ces cours combinent généralement les enseignements traditionnels de Lam Rim avec des discussions informelles, plusieurs périodes de méditation guidée et un régime végétarien.
Sources infos :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_de_Kopan

http://www.easyvoyage.com/nepal/le-monastere-de-kopan-8284

PASHUPATINATH - GOKARNA - SANKHU (Vallée de Kathmandou - Népal)

 

SANKHU,
Village newar.
Le peuple newar est l'un des plus importants du Népal, il est orfèvre en matière de finesse architecturale, on retrouve cet art dans diverses villes du pays, mais ici nous sommes dans un village, où il fait bon flâner, et admirer à la fois la vie des habitants, et la richesse des éléments décoratifs qui définissent l'art newar.

Ainsi se termine cet article.


D'autres vont encore suivre et relater mon petit périple de découverte dans cette magnifique vallée de Kathmandou, qui a duré 6 semaines.


Merci pour votre visite et à bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 18/08/2017 08:17

C'est merveilleux que tu nous fasses ainsi profiter de ton voyage ! les traditions sont époustouflantes comme tous ces ghâts alignés au bord de la rivière. Je savais bien sûr que les morts étaient incinérés mais je n'avais pas imaginé pareille image. Les temples sont superbes et montrent bien, par leurs nombres et leurs décorations la présence de la religion dans le quotidien des gens. J'aime aussi beaucoup le contraste entre la ville et la colline aux daims...un grand merci de partager tous ces souvenirs avec nous

René le Sénior 18/08/2017 08:28

Merci Manou, cela me fait plaisir de partager ces moments intenses que j'ai vécu, d'autant qu'étant seul avec moi même, j'ai pu méditer sur la condition humaine en général, et la notre, en particulier. Bonne journée.

JACQUELINE 17/08/2017 21:22

tes reportages sont epoustoufflants! J'admire ton courage et ta préparation!

René le Sénior 18/08/2017 07:23

Merci Jacqueline. J'avais "archivé" tous ces souvenirs, car je n'avais pas eu le temps de les partager ici. Maintenant cela permet de me remettre dans le contexte en attendant d'être en mesure de repartir. Bonne journée.