TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape

Publié le par René le Sénior

Allez ! on poursuit la redécouverte de mon Trek de 2011 .

Septième Etape

PISANG  -  MANANG

12 octobre 2011:
 Départ à 6h30 de Pisang, à 3200m pour arriver à 15h30 à Manang3500m
Dès le départ de ce parcours, nous sommes montés en 1h30, après une très longue et pénible montée, dans un village tibétain à 3700m, soit un dénivelé total à la montée de 500m. C'est la première fois que je trouve cette montée relativement pénible  . 
Les efforts ont été récompensés par un superbe village et des vues magnifiques. Durant cette journée, nous avons longé d’impressionnantes falaises avec des vues sur les Annapurnas II et III et une petite partie du IV.


(Cliquez dans les photos pour les agrandir)

TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape

 

Après le déjeuner, longue descente durant des heures vers la vallée de la rivière "Marsyangdi" , puis progression au creux de cette vallée vers le village étape de Manang dans des paysages étrangement similaires à ceux de la Cappadoce en Turquie, provoqués par de formidables érosions.

 

TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape

 

Rencontres avec la population locale

Ce sont des rencontres fugitives, à notre regret, car il y a la barrière de la langue et aussi le temps contre la montre, pour ne pas arriver trop tard au refuge.

(Cliquez dans les photos pour les agrandir)

TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape

 

Un aperçu de la Flore et de la Faune

Ici aussi c'est une infime partie de ce que j'ai pu photographier dans ce domaine si riche en végétation de moyenne montagne.

Pour les animaux, nous rencontrons surtout les Yaks domestiques.  Si le yack sauvage est de plus en plus rare, le yack domestique est par contre largement répandu en Himalaya. Les nomades tibétains vivent essentiellement de l'élevage du yack. Le yack domestique, moins imposant que le yack sauvage, est utilisé comme animal de bât. Plus rarement pour les travaux aux champs, car il n'a pas la réputation d'être un animal docile.
Nous avons testé quand nous avons voulu nous approcher d'une mère avec son petit, laquelle s'est mise en position de nous attaquer, tête baissée...no comment !
Admirez le beau rapace.

http://www.zonehimalaya.net/Himalaya/yak.htm 

(Cliquez dans les photos pour les agrandir)

TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème EtapeTREK ANNAPURNAS - 7ème Etape

 

L’arrivée à Manang était particulièrement attendue pour effacer une réelle fatigue.

La durée totale de l'étape pour la journée a été de 09 h 00.

Le village de Manang est situé dans une large vallée, à la limite des zones cultivables. Son altitude en fait un lieu fréquenté pour l'acclimatation à l'altitude. L'activité agricole des habitants a donc progressivement disparue au profit du tourisme.

 

TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape
TREK ANNAPURNAS - 7ème Etape

 

Népal Nature et Faune

La beauté des couleurs de la végétation du Népal.

Cette vidéo n'est pas de ma réalisation ni ma propriété.

 

Pour le lendemain, la journée du 13 octobre sera consacrée à l'acclimatation à l'altitude, sur place à MANANG et ce, pour éviter le Mal aigu des Montagnes (MAN)


Voir ci-dessous quelques considérations pour le Trekking, qui figure dans un de mes article sur le Mal des Montagnes :   http://voyagesdunsenior.over-blog.com/2017/05/infos-pratiques-randonnee-trek.html :

1°) Ne pas choisir un trek de difficulté supérieure à nos moyens physiques. Il faut être raisonnable….
2°) Avoir un équipement adapté en fonction du niveau du trek, de la saison présente, de l’altitude rencontrée etc…
3°) Il faut avoir un comportement décent et une tenue vestimentaire qui ne choque pas les habitants. On se doit de respecter les personnes et tous les lieux.
4°) Ne pas exposer nos biens, ne pas gaspiller ni offrir de l’argent ni de biens de valeurs aux gens de la montagne.
5°) Inutile de préciser que l’on doit respecter l’environnement et la nature. Il est opportun de vérifier que les guides et porteurs en fassent autant.
6°) Ne pas omettre de souscrire des assurances pour le sauvetage, les recherches et le rapatriement etc….
7°) L’indispensable dans la trousse à pharmacie et des infos utiles pour les sauveteurs au niveau de nos éventuels problèmes de santé.
8°) Et le MAL d’ALTITUDE !!! élément à ne pas négliger. Possible dès 2500m, mais en général peu d’effets avant 3500m. Au dessus de cette altitude, pas + de 500m d’ascension par jour.
3 règles d’or :
a) reconnaître rapidement les symptômes si ils sont présents (ne pas hésiter en parler avec le guide)
b) si les symptômes sont évidents, ne pas monter en altitude et surtout ne pas y dormir.
 c) si les symptômes persistent ou s’aggravent à la même altitude, la redescente est une nécessité !!!
9°) Bien vérifier avec l’organisateur du trek ce qui est compris dans le tarif journalier, ce qui ne l’est pas !
10°) Pourboires : Un pourboire correct. Tout dépend de la durée du Trek, du nombre de participants et du budget de chacun, et aussi du degré de satisfaction. Libre à chacun de donner ce qu’il désire.

           Merci pour votre visite.

Publié dans Treek des Annapurnas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

virjaja 06/10/2020 11:00

incroyables ces paysages, et la flore et la faune sont magiques!

Erika 28/09/2020 11:20

Une expérience inoubliable pour toi cela ne fait aucun doute !
Bravo à ses populations qui doivent trimer pour quelques sous seulement...

René 28/09/2020 14:06

Merci Erika pour tes visites et commentaires. A la prochaine. Amicalement

Martine Barbier 27/09/2020 11:14

Je comprends que ce trek restera un des temps forts de votre voyage dans ce pays, quand on voit ces beaux paysages ! Quels mérites ont ces pauvres gens de faire de la culture en terrasse, et sûrement tout à la main en plus. Merci pour ce petit rappel de conseils à donner aux randonneurs, dans les régions de haute altitude. On sous estime souvent nos capacités.
Bon dimanche René, bises.

René 27/09/2020 19:13

Merci Martine, c'est gentil. En effet, un souvenir impérissable qui a marqué ma vie. Oui, tous les travaux à la main ou presque pour tous ces habitants de moyenne-haute altitude. Ils sont courageux, comme nos aïeux d'ailleurs.Bonne semaine. Bises

JACQUELINE 26/09/2020 22:51

En voyant les sommets et cette nature luxuriante je me demande si la spiritualité de ces peuples qui y vivent ne dépend pas de leur environnement si particulier! J'ai lu aussi tes conseils et j'attends l'étape sur l'acclimatation!!! Moi qui peine à 2000 mètres!!!!!!!!!!!!!! Bises

René 27/09/2020 08:25

En effet c'est bien grâce à leur croyance qu'il vivent dans cet environnement assez rude. Pour l'altitude, si l'on monte très progressivement, l'organisme arrive à faire face, sauf...si ce dernier n'est pas en mesure d'y arriver. C'est la dure loi de la nature humaine.Bonne journée Jacqueline. Bises

maite-corsinette 25/09/2020 12:01

Trouver des fleurs aussi haut en altitude, c'est vraiment chouette, je ne pensais pas qu'il y en avait autant. Tu m'étonnes que tu as eu peur en voulant t'approcher de la mère et de son petit, toute mère n'aime pas ça du tout et ce peut être très dangereux. Je connais bien le sujet car ici certains touristes essaient et certains s'en mordent les doigts aujourd'hui après avoir été attaqués, je parle des vaches. J'ai même connu ce problème en voulant m'approcher de trop près d'une maman cygne qui m'a chargée pour protéger ses petits. J'ai vite fait marche arrière en la suivant du regard, tout de même. Je suis surprise de voir tout le matériel que vous devez emporter et toutes les consignes de sécurité. Un tek comme celui là n'est pas pour moi mais je le regrette car les paysages sont fabuleux. Bon week-end René, bises, à bientôt.

René 25/09/2020 18:09

Oui! des beautés sublimes dans tous les domaines dans ce majestueux pays. Quand aux animaux, je connais aussi pour être né à la campagne. Quand à ce genre de "sport" il n'est pas question de partir la "fleur au fusil", car la moindre erreur se paye "cash". Merci pour tes mots. Bon W.E Maïté. Bises.

manou 25/09/2020 11:04

C'est magnifique j'aime autant les sommets enneigés que la vallée et la rivière mais aussi ces terrasses cultivées sur les versants. Les gens ont l'air adorable et c'est bien évident que le respect doit primer surtout quand on "envahit" ainsi des peuples si tranquilles...Merci aussi pour cet aperçu de la flore et de la faune locale. Tu vois je n'aurais pas pu faire ce genre de trek car malheureusement je suis sujette au mal des montagnes et je l'ai appris à mes dépends alors que j'étais trentenaire et partie pour faire tout simplement le tour du Viso. Du coup comme tu le vois je me contente d'altitudes douces :) bises et un doux week-end

René 25/09/2020 18:05

C'est vrai qu'il s'agit d'une région du globe particulièrement belle dans tous les domaines. Quand aux habitants, ils ne sont pas dérangés par les Trekkeurs, puis, indirectement ils profitent un peu de ce que ces "touristes" un peu particulier leur apporte aussi. Dans ces régions, tout le monde y trouve son compte, surtout les réfugiés Tibétains. Oui! mes tes altitudes douces sont également très belles et très profitables pour ta santé.Allez ! oui doux W.E Bises.

virjaja 23/06/2017 10:12

que de plantes magnifiques!!!!

René le Sénior 23/06/2017 10:31

Que de bons souvenirs qui remontent à la surface en écrivant ces articles, et le plaisir de les partager.