KUMBHALGARH (Rajasthan)

Publié le par René le Sénior

 

KUMBHALGARH

Dès notre départ de Ranakpur, la route devient sinueuse dans une campagne verdoyante avec une température agréable, qui va nous conduire au fort de KUMBHALGARH, avant d'arriver à UDAIPUR.. Nous sommes dans le massif des Aravalli. Cette région est  peu peuplée, à majorité jaïns qui apprécient les hauteurs pour y établir leurs temples ce qui les a souvent mis à l'abri des déprédations des raids musulmans au cours de leurs invasions, lors des siècles précédents.

Kumbhalgarh  est un fort Mewar Occupé jusqu'au xixe siècle, il est aujourd'hui ouvert au public. La vue depuis le fort s'étend sur plusieurs dizaines de kilomètres sur la chaîne des Ârâvalli, et lorsque le temps le permet, on peut apercevoir au loin les dunes du désert du Thar.
Kumbhalgarh a été construit entre 1443 et 14581 par Rana Kumbha et agrandi dans les années 1800.
Bâti au sommet d'une colline à 1 100 mètres d'altitude, le fort est ceint de murs de 36 kilomètres de long. Cette enceinte est prétendue, à tort, être la deuxième plus longue du monde après la
Grande Muraille de Chine ; elle est en réalité la troisième derrière celle de Gorgan en Iran.
Les murs ont une épaisseur de 4,50 mètres et sont percés de sept portes fortifiées. 360 temples (
jaïns
et hindous) ont été érigés à l'intérieur des murs de la forteresse, dont il ne reste aujourd'hui qu'un petit nombre.

Infos diverses et source https://fr.wikipedia.org/wiki/Kumbhalgarh

Cliquez dans la photo pour l'agrandir et visionner à votre rythme.

KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)KUMBHALGARH (Rajasthan)KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)KUMBHALGARH (Rajasthan)KUMBHALGARH (Rajasthan)

 

DÉCOUVRIR – RENCONTRER - PARTAGER - ÉCHANGER

La température est supportable en raison de l'altitude (environ 1 000 m). Nous avons pu visiter ce magnifique fort dans de bonnes conditions avant de poursuivre notre itinéraire.
Nous avons eu diverses occasions de flâner et de nous arrêter pour aller à la rencontre des populations.
Un lieu nous a replongé dans un passé médiéval, d'un autre temps ou d'un autre âge, celui du puisage de l'eau avec une noria que l'on nomme la "roue persane".

La roue persane est une machine d’élévation mécanique de l’eau, opérée généralement par des animaux de trait (bœufs, buffles, dromadaires). Elle est utilisée pour prélever l’eau de sources telles que les puits ouverts. Il semblerait que ce système d’élévation de l’eau de puits ouverts ait été inventé en Inde. Du fait de son utilisation et de sa « découverte » en Iran, alors la Perse, il a été nommé roue persane. L’araghattika ou arahattiyanara représente la personne qui travaille sur un araghatta. Cette appellation était couramment utilisée au douzième siècle. Hommes, bœufs, éléphants ou dromadaires faisaient ce travail de marcher de manière circulaire pour activer le mécanisme d’élevation de l’eau.
Infos diverses & sources :
http://base.d-p-h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-7865.html
http://www.lerepublicain.net/un-puits-noria-rare-en-lot-et-garonne_567/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Noria

J' ai pu "apprivoiser" avec un petit cadeau et une attitude apaisante, les deux jeunes enfants avec l'accord du papa. Comme quoi, la barrière de la langue n'est pas un obstacle.
Des moments d'émotions pour nous trois et le papa ainsi que pour les personnes qui m'accompagnait.
Je précise que le "voyeurisme" a été toujours écarté lors de tous mes voyages et  rencontres.

 

Cliquez dans la photo pour l'agrandir et visionner à votre rythme.

KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)

 

Quand au paysan dans son champ, j'ai eu de la peine pour lui. Derrière sa charrue en bois, il travaillait un champ de poussière et de cailloux désertique. Je précise que je connais ce mode de travail pour l'avoir exercé lors de mon adolescence, il y a très, très longtemps. Certains souvenirs sont remontés à la surface...
(Désolé pour la qualité médiocre des deux photos, mais mon zoom inadapté...)

Pour la dernière photo, ce n'est pas un lieu d'habitation, mais un lieu de stockage des diverses récoltes, protégé par une "haie" de bois et d'épineux.

 

KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)
KUMBHALGARH (Rajasthan)

 

       MERCI POUR VOTRE VISITE

 

      Prochaine étape UDAIPUR 

Publié dans Inde du Nord-Ouest

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jacqueline 03/03/2021 16:50

Beau et triste à la fois. Il faut des courageux comme toi pour nous faire connaitre ce que l'on ignore. La beauté de ces enfants et de cette femme sont à la hauteur de la pauvreté qui se dégage de tes photos. Merci de ton partage René. Bises

René 03/03/2021 17:39

Un grand merci Jacqueline. Tes mots me touchent. C'est avec l'accord du père que j'ai pu "apprivoiser" ces deux petits et leur offrir un petit présent. Durant mon périple j'ai effectivement été confronté à la dure réalité de la pauvreté dans l'Inde profonde. Des souvenirs impérissables. Bonne fin de journée. Bises.

Martine Barbier 16/02/2021 18:17

Impressionnante cette enceinte de 36 km de long. Mon mari et mon fils ont visité la muraille de Chine, ils ont été impressionnés aussi par cet ouvrage ! Très belle noria, mais quel courage, à notre époque, de travailler dans de telles conditions, il faut beaucoup de courage à cette population. C'est en faisant ces voyages du bout du monde, que l'on se rend compte que certains peuples vivent malheureusement, encore dans la misère. Bises et bonne soirée !

René 18/02/2021 08:50

Merci Martine pour ton commentaire réaliste et encore d'actualité malheureusement. Bonne journée. Bises

maite-corsinette 16/02/2021 14:48

Et nous nous plaignons pour un oui, pour un non !!!!!
Quelle triste photo que celle de ce paysan qui essaie de labourer son champ. j'ai aussi été élevée à la campagne et je me rends bien compte de l'impossibilité de faire quoi que ce soit sur ce sol caillouteux. J'ai adoré les couleurs des vêtements portés par la dame et les enfants, ça change du noir que beaucoup s'obstinent à porter chez nous parce-que........
Bonne fin de journée René, bises, à bientôt.
Continue de nous faire voyager dans des contrées lointaines !

René 18/02/2021 08:48

Merci Maïté pour ton témoignage qui retient toute mon attention.Bonne journée à toi. Bises

Erika 16/02/2021 09:20

Que de courage il faut pour cette population...
De beaux enfants apeurés qui ne voient sans doute pas beaucoup d'étrangers...
La roue persane ressemble aux norias que j'ai d'ailleurs découvert depuis peu chez nous !
Merci pour le partage et bonne fin de semaine.
Amitié

René 16/02/2021 09:45

Mes émotions ont été intenses aux divers contacts de cette population tellement différente de la notre. Merci pour ta visite et bonne journée. Amicalement

manou 16/02/2021 07:07

Quelles belles rencontres authentiques...cela fait mal au cœur de penser à ce travail acharné qui est le lot quotidien de ces populations. La roue persane fonctionne sur le même principe que la noria que nous avons chez nous en Provence et qui était utilisée pour irriguer les terres, mais des terres toutefois plus riches que là-bas...les enfants sont superbes. Merci d'avoir mis le lien vers cet article que je n'avais jamais lu ! bisous et une douce journée

René 16/02/2021 09:43

Ah oui ! il y a des souvenirs inoubliables de ce pays à facettes multiples. L'Inde , on aime ou on déteste. Moi j'ai aimé tout de suite, c'est vrai que je suis ouvert aux autres quel que soit l'être humain.Bonne journée Manou, bises

René 16/02/2021 09:41

Ah oui ! il y a des souvenirs inoubliables de ce pays à facettes multiples. L'Inde , on aime ou on déteste. Moi j'a

Reine 21/03/2017 14:55

Je me souviens bien bien des ce paysan et de ces visages d'enfants.
Riche en découvertes, cette campagne profonde !
bisous

21/03/2017 17:22

Que de sublimes souvenirs. Mais le voyage n'est pas terminé, j'ai encore un stock de photos. Merci pour tes visites. Bisous.René

virjaja 13/03/2017 09:20

oh, superbe! quel courage ils ont! bisous. cathy

21/03/2017 17:26

Oui ! se sont des moments intenses, qui ne laissent pas indifférents. Bonne fin de journée. Bises.René