POKHARA (Népal)

Publié le par René le Sénior

 

POKHARA (Népal)

Nous sommes le 24 octobre 2011, mon trek est terminé depuis hier. Le guide, son équipe et les participants sont rentrés à Katmandou. Je suis resté seul quelques jours à Pokhara pour me refaire une petite santé. La solitude ne me pèse pas, car j'ai la facilité de m'ouvrir aux autres durant lesquels je partage, j'échange et je découvre. J'en ai profité pour visiter la ville et la périphérie. Je compte y rester 2 ou 3 jours, avant de poursuivre mon voyage vers le Chitwan puis retour vers la vallée de Kathmandou/
Pokhara est une ville du centre du Népal, à 198 km à l'ouest de Katmandou. Sa population était de 255 465 habitants au recensement de 2011, la plaçant au deuxième rang des villes népalaises. Wikipédia

Au sud, la ville est bordée par le lac Phewa (d'une superficie de 4,4 km2 pour une altitude d'environ 800 m au-dessus du niveau de la mer) ;
Au nord, à une altitude de près de 1 000 m, la périphérie de la ville touche le pied de la chaîne des Annapurna.

Il n'y a pas d'autres endroits au Népal où les montagnes s'élèvent aussi vite. Dans cette zone, sur moins de 30 km, l'altitude passe rapidement de 1 000 m à plus de 7 500 m.
Le Dhaulagiri, la chaîne des Annapurna et celle du Manaslu, qui culminent chacun à plus de 8 000 m d'altitude, sont visibles depuis Pokhara. Les montagnes dominent l'horizon nord de la ville.

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir)

POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)

 

lac Phewa 
25 octobre : Aujourd’hui  visite des quartiers bordant le lac Phewa de Pokhara  puis traversé du lac en barque pour attaquer l’ascension de la colline durant une heure dans le but de visiter la Pagode de la Paix située sur une des collines dominant la ville et le lac.

POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)

 

Pagode de la Paix (World Peace Pagoda)
Cette Pagode de la Paix, a été construite par des moines bouddhistes d’une organisation japonaise. J'ai une belle vue sur  360° mais pas de chance, temps brumeux et des nuages sur les chaines.
Par contre, compte tenu de l'heure matinale, aucun touriste, seuls quelques fidèles , ce qui m'a procuré de la quiétude et quelques minutes de méditations avant de redescendre vers la vallée
.

POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)

 

Lever de soleil sur les chaînes.
26 octobre : Ce matin réveil à 04 h 00 pour prendre un taxi et monter jusqu'aux villages de Sarangkot à 1600m pour observer le lever du soleil sur les chaînes, en vain… brumes, nuages, froid vif… Encore un petit rhume mais tout va bien.
Vues et photos médiocres, dommage ! retour au lodge pour le petit déjeuner, puis poursuite des visites durant la journée.

POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)

 

Lac de Begnas
J’ai  pris un bus public local pour me rendre à 25 km visiter llac Begnas, deuxième plus grand lac de la vallée. Il est situé à une altitude de 650 m et recouvre une surface de km22.
C'est un lieu reposant où l'on peut marcher seul en toute quiétude sans aucun bruit, en admirant les paysages, puis s'arrêter sur les petits marchés aux poissons, fraîchement pêchés.

POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)
POKHARA (Népal)POKHARA (Népal)

 

Fin du séjour à Pokhara.
C'est le 27 octobre que je quitte Pokhara de bonne heure pour rejoindre en bus local le CHITWAN à SAURAHA où j'arrive à midi après avoir "avalé" 150 km dans des conditions folkloriques.

J'arrive vers midi dans le  Parc de Chitwan dans le Téraï.
Cet article est visible en cliquant sur le lien suivant: http://voyagesdunsenior.over-blog.com/2017/07/chitwan-terai-nepal.html

   

      Bonne visite et à bientôt !

Publié dans Voyages, Culture, Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marine D 07/09/2017 08:20

Quel voyage de rêve, qui n'a pas eu envie dans les années 70 de partir pour Katmandou !
Merci pour ces magnifiques décors et cette vie si éloignée de la nôtre que tu nous fais découvrir... Avec ce beau sourire les échanges sont facilités je n'en doutes pas !

René le Sénior 07/09/2017 13:20

Merci Marine. C'est le but, partager et faire découvrir ce pays, qui a tant drainé de jeunes au cours des années 60/70. Il existe encore un quartier à Kathmandou où des "vieux soixantehuitard" sont encore présents avec des jeunes également. Le mythe n'a pas totalement disparu. C'est vrai que pour nous occidentaux, la vie est totalement différente. Mais c'est aussi grâce à nos revenus que nous pouvons nous y immerger, car pour le peuple Népalais, la vie n'est pas des plus facile. Comme j'ai voyagé seul, toutes mes dépenses ont directement profité aux personnes que j'ai croisées sur mon chemin. Bonne fin de journée.

manou 06/09/2017 09:52

C'est une ville immense bordée de montagnes. Tant pis si on ne les voit pas on sait qu'elles sont là et sans nul doute responsables de ces nuages bas et de la brume. Encore une belle tranche de vie prise sur le vif par un photographe curieux et respectueux de ce qu'il découvre. Un grand merci !

René le Sénior 06/09/2017 16:41

Merci manou, c'est gentil. A bientôt et bonne journée