Vacances en Auvergne 2015

Publié le par René le Sénior

 

Aujourd'hui l'Auvergne fait partie des destinations vertes privilégiées, pour nos yeux qui recherchent le charme et l'authenticité. Pour moi c'est surtout une halte de trois semaines à Châtel-Guyon dans le Puy-de-Dôme, pour découvrir cette station thermale et sa région.

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.
Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.
Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.
Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.

Châtel-Guyon niché au fond d'une belle vallée avec ses anciens hôtels.

Avant tout, parlons de Châtel-Guyon.

Vers 1185, le Comte d'Auvergne Guy II, alors en conflit avec son frère Robert, Evèque de Clermont, fit ériger un château au sommet d'une butte, dominant la Limagne, qui prit le nom de Castrum Guidonis, nom qui plus tard se transforma en Châtel-Guyon.

Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, la station de Châtel-Guyon ne manque pas de charmes

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .
L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .

L'ancien bâtiment des Thermes, l'intérieur, puis l'entrée du nouveau complexe moderne. Quelques vues du parc thermal. .

CHATEL-GUYON ET SON ARCHITECTURE

Cette petite ville Thermale possède une architecture originale avec des immeubles, villas & hôtels érigés dès les années 1890 jusqu'aux années 1932.
Voici un échantillon des plus belles constructions.

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.
Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.

Aujourd'hui, en contrebas du vieux bourg, la ville thermale s'étend le long du ruisseau du Sardon. Installée dans un site pittoresque et riche d'une architecture variée et de grande qualité, cette station ne manque pas de charmes, comme le montre ces quelques photos glanées au cours des visites.

EGLISE  SAINTE-ANNE DE CHATEL-GUYON

Edifice religieux situé au pied du Calvaire qui domine la ville. L'étonnant ce n'est pas l'Eglise mais les fresques contemporaines d'inspiration byzantine réalisées en 1956 par le peintre d'origine estonienne "Nicolas Greschny". Superbe Christ pantocrator dans le choeur, très original et les nombreuses scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament sur les cotés.(Source résumé Guide du Routard)

Mais qui est Nicolas Greschny , voir le lien : 
http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Thematiques/Connaitre-l-Eglise/Art-et-christianisme/Peinture/Les-fresques-de-Nicolai-Greschny-a-Chatel-Guyon

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.
1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.

1ère Photo= L'Eglise - 2ème & 3ème photos : Retable du 17ème Siècle. Ensuite un échantillon des diverses peintures et surtout le lien particulièrement intéressant sur Nicolaï Greschny.

RANDONNEES A CHATEL-GUYON & DANS LA REGION.

Pour ceux qui aiment les randonnées ou des petites balades, aucun souci, l'éventail est large.
Depuis Châtel-Guyon, il y a la petite randonnée de la Vallée du Sans-souci d'une longueur de 4 km 500 en sous bois, dans les collines à des altitudes de 430 à 550 m.

Au départ  de Châtel, il y a également diverses randonnées :
http://www.ot-chatel-guyon.com/_fichiers/files/La%20Vall%C3%A9e%20de%20Sans%20Souci.pdf
http://www.ot-chatel-guyon.com/_fichiers/files/Bechet%20et%20le%20Mont%20Chalusset.pdf
http://www.ot-chatel-guyon.com/_fichiers/files/Yssac%20la%20Tourette.pdf


(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)
 

Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.
Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.

Quelques vues du circuit "La vallée sans souci" le matin, de très bonne heure. Belles découvertes au détour d'un sentier.

RANDONNEE DU "CHATEAU DE TOURNOEL" A VOLVIC

Randonnée de 6 Km le vendredi 10 juillet- Altitude de 490 à 670 m d'une durée annoncée pour 2H00. J'ai quitté le point de départ à 07h25. Retour à 08h50.
C'est un parcours d'une difficulté moyenne, car il y a de très nombreux dénivelés dans les collines qui surplombent la ville de Volvic. Par contre il est entièrement ombragé, au milieu de résineux et feuillus. J'ai trouvé ce parcours particulièrement intéressant sur le plan physique.

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.
Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.
Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.

Magnifique randonnée en sous bois avec de très bons dénivelés.

LES GORGES D'ENVAL

Samedi 11 juillet direction les gorges d'Enval. C'est un site naturel classé zone naturelle situé à proximité de Riom. Il est traversé par le ruisseau de l'Ambène et débouche à Enval.
Ce site a inspiré Maupassant. Aujourd’hui, le sentier qui mène jusqu’aux cascades d’Enval offre un superbe terrain d’expression aux randonneurs. Un peu sportif mais rafraîchissant.
Compte tenu de la beauté du site j'y reviendrai. Profitez de ces quelques photos.
Randonnée de 6 km aller/retour effectuée en 1 H 30. Altitude de 455 à 550 m.

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.
 Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.

Sentier ombragé qui grimpe le long de l'Ambène dans les châtaigniers pour nous mener tout d'abord vers une table d'orientation qui domine le village d'Enval et la plaine de la Limagne. On surplombe ensuite la cascade du bout du monde évoqué par MAUPASSANT dans son roman "MONT ORIOL" écrit en 1887. Le sentier serpente ensuite en sous bois dans la vallée de l'Ambène et ses cascades.

Randonnée "Le Repaire des Gaulois" à Sayat.

On quitte le vieux Sayat, ses fontaines et ses moulins, pour atteindre le rocher des Gaulois où se déroule la vue sur Sayat, le plateau de Châteaugay, la plaine de la Limagne et les Côtes de Clermont. Puis la boucle se poursuit par le bourg de l’Etang, avant de redescendre sur Sayat par la Vernède.
Randonnée de  6 km que j'ai effectuée en 1 H 45 avec une température supportable dans les sous bois et sur les collines.

.(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.
Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00,  altitude entre 450 & 660 m.

Sympathique randonnée en quittant Sayat pour monter à travers la châtaigneraie jusqu'au repaire des Gaulois, matérialisé par des blocs de roche taillés en forme de table et de banc pour admirer la vallée. Distance: 6 Km, durée 2 h 00, altitude entre 450 & 660 m.

Randonnée "Le Mont Chalusset" à Chatel-Guyon.

Une balade entre bois, vignes et cultures , du Mont Chalusset on domine la vallée du Sans-Souci et la station thermale de Chatel-Guyon. D'une longueur de 7 km 500 elle peut être réduite à 4 Km avec des altitudes de 390 m à 490 m. 
Aujourd'hui je n'ai fait que 5 Km.

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.
Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.
Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.
Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.

Vues sur Châtel-Guyon, un village dans la campagne, au loin le château de Tournoël, puis ce magnifique tronc de cerisier le long d'un sentier.

Randonnée de la "Côte-Ronde et les Percières" à Châtel-Guyon.

Après avoir quitté le bourg de Châtel, la randonnée emprunte les sous-bois où l'on découvre de nombreuses essences de résineux et de feuillus. Belle retenue d'eau pour les pêcheurs. A flanc de colline, quelques superbes vues sur Châtel,  mais aussi sur la vallée de Sans-Souci, Champ-Griaud, les plateaux de Châteaugay et Gergovie, Rochepradière etc...
C'est une randonnée de 6 Km à une altitude de 42O à 570 m que j'ai effectuée en 1 h 30.

(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes
Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes

Parmi les diverses essences de résineux, il y a notamment les sapins Nordmann du Caucase - le pin noir d'Autriche et des Balkans - le cèdre de l'Atlas etc... tous ces arbres peuvent atteindre des hauteurs de 40 m. Regardez le beau champignon du matin et cette belle racine qui préfère l'air libre. Bref ! des sentiers riches en découvertes

Randonnée "Le Gour de Tazenat"

Le gour de Tazenat est un lac d’origine volcanique qui marque la limite nord de la Chaîne des Puys. Il est situé dans la commune de Charbonnières-les-Vieilles, dans le Puy-de-Dôme.
Le Gour de Tazenat forme un rond quasi-parfait. Il s’étend sur un peu plus de 30 hectares avec un diamètre de 800 mètres en moyenne à la surface, et de 400 mètres au fond du cratère.Sa profondeur est estimée à 80 mètres, néanmoins la profondeur des eaux est évaluée à 68 mètres à cause des sédiments 
Le gour est né suite à une éruption qui remonte à environ 30 000 ans. Le magma remontant à la surface par une des (nombreuses) failles de la région est entré en contact avec le ruisseau de Rochegude. La vaporisation brutale de l’eau a entraîné une réaction violente : le manteau rocheux a littéralement explosé, créant un cratère. Le phénomène s’est produit à plusieurs reprises, jusqu’à ce que l’activité magmatique se calme.
Le ruisseau de Rochegude a ensuite progressivement rempli le cratère, créant le lac. Petit à petit, les sédiments ont comblé une partie cratère, atténuant la profondeur des eaux. C’est d’ailleurs grâce à l’analyse des sédiments qu’il a été possible d’évaluer l’âge du volcan.

(Sources  eauvergnat.fr et Wikipédia)

Randonnée de 6 km 500 à 7km d'une durée prévue de 2 H 00 que j'ai effectuée en 1 H 35. Altitudes de 630 à 739 m

A voir également le lien : http://www.eauvergnat.fr/le-gour-de-tazenat


(Cliquez dans la photo pour l'agrandir et passer en diaporama manuel)

Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac
Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac

Quelques vues au cours de la randonnée du "Gour" mais aussi de la "faune" (sic !) et de la flore. Quand à cette dernière elle a souffert des grandes chaleurs, dommage. La petite tour que l'on aperçoit au bord du lac est celle de Maupassant qui surplombe le ruisseau de Rochegude et le lac

Mon premier blog gratuit http://renesalgues.unblog.fr/   rapidement saturé

que j'ai remplacé par http://voyagesdunsenior.over-blog.com/

Publié dans Vacances

Commenter cet article

virjaja 27/04/2017 10:25

je connais le Gour, et Volvic... mais pas de randonnées en Auvergne,dommage!

René le Sénior 27/04/2017 11:12

Coucou Cathy, oui ! merci pour tes coms, mais tu es plus douée que moi. Ton blog est nettement supérieur au bien, encore bravo ! Bonne journée. Bises.